Mon jardin

 

Je tricote ce site web une maille à la fois. J’épluche tous mes textes depuis l’adolescence, en quête de bouts d’histoire qui n’ont pas besoin de leur contexte pour se raconter. Pour hausser le niveau de difficulté, je mets les mecs de côté. Mes héroïnes auront le monopole. Pour illustrer mon site, je maquille mon vieux clavier pour la page d’accueil, je sélectionne chaque image parmi ma collection personnelle, la photographie étant une autre de mes passions. Il ne manque plus que cette foutue bio d’auteure. Quoi vous révéler de mon jardin?

Dans mon jardin se cache la fillette qui rêve de devenir romancière. Dans ma jeunesse, j’eus deux idoles: la princesse Leïa et Anne Shirley. La première m’inspira les affreux chignons sur le côté dont je suis coiffée sur toutes les photos scolaires de ma première à ma sixième année. Mes affinités avec la seconde étaient plus naturelles : le sale caractère, les taches de rousseur et la passion pour l’écriture. Et malgré son charme fou, Han Solo demeure vachement trop fendant pour moi!

J’ai quitté les pignons verts au bout de ses dix tomes, mais je n’ai jamais abandonné le rêve d’écrire. J’ai étudié en création littéraire à l’UQAM. Passionnée de théâtre, j’ai écrit des pièces aux gamins à qui j’offrais des ateliers dans les écoles et les camps de jour. J’ai écrit quelques pièces pour adultes et produit l’une d’entre elles dans un bar-spectacle montréalais.

À la fin vingtaine, je tombe amoureuse du milieu communautaire. D’abord animatrice et intervenante, je développe la piqûre pour la recherche de subvention, l’organisation d’événement et la gestion des ressources humaines. J’obtiens un diplôme de second cycle en gestion et développement des organisations. Je suis directrice générale pour des organismes qui oeuvrent auprès des familles et de la petite enfance depuis plus d’une décennie.

Dans mon jardin, des gamins gambadent et occupent tout l’espace. Beaucoup de gamins! Je suis belle-maman de trois merveilleux humains que j’ai vus grandir et devenir adultes. J’ai porté dans mon cœur et mon ventre cinq petits anges qui m’ont quittée avant le premier câlin. Je suis aussi maman de quatre magnifiques enfants, extraordinairement vivants.

​Entre la direction d’organisme communautaire, ma marmaille et mon implication sociale, le temps me manque pour l’écriture. Je sème ici et là quelques graines. Dans mon jardin germent des histoires de toutes sortes. J’écris des nouvelles, du théâtre, un peu de poésie, du récit, des chroniques d’opinion.

En 2020, je publie dans la revue littéraire Le Passeur et remporte le prix Paulette-Chevrier pour le premier extrait d’un roman intitulé « Des avions de papier ». En 2021, j’obtiens une bourse de 1200$ ainsi que le premier prix de la revue Lurelu pour une nouvelle pour enfants, dans la catégorie 10 ans et plus.

En 2022, je termine un roman débuté à l’université. Un premier fruit bien mûr dans mon potager. « Des avions de papier » s’envolera sous peu vers une maison d’édition, dans l’espoir de trouver sa place dans les bibliothèques et le cœur des lecteurs.